Manioc africain  ( pâte de tubercules de manioc cuite )

Manioc africain ( pâte de tubercules de manioc cuite )

Plat fait maison Difficile

Merci à Inès le choix de ce thème très original...
Je vais pouvoir vous faire découvrir quelques plats africains, notamment du GABON d'où je suis originaire.
Sur cette image de la pâte de manioc cuite qui sert d'accompagnement pour les plats en sauce dans toute l'Afrique centrale. Il y a des variantes selon les pays. Au Cameroun ils rajoutent de l'huile de palme dans la pâte pour la couleur.
Comment on l'obtient cette patte ?
À l'origine, du tubercule de manioc qu'on épluche et qu'on laisse tremper dans de l'eau plusieurs jours ( 3-4 jours chez l'ethnie myènè du Gabon ) pour qu'il se ramollisse un peu afin de pouvoir le râper facilement. À noter que plus on laisse tremper le tubercule, plus il a une odeur forte. En le laissant tremper que trois jours vous n'aurez pas d'odeur forte.
Après les 3jours de trempage, on le râpe. Ensuite on le laisse tremper dans son jus un ou deux jours. Puis on va le passer dans une passoire à gros trous pour enlever les fibres si il y en a. On va le mettre par la suite dans un sac en toile de jute pour enlever l'excédent d'eau pendant une nuit avec un poids dessus. Le lendemain la pâte de manioc est fin prête; comme pour le pain, on va la pétrir à la main. (Merci kenwood pour le coup ! ) Plus on pétri, plus c'est moelleux. Sur un support de feuilles de bananiers (là j'ai pris du papier alu) on va leurs donner une forme de baguette , ficeler le tout et cuire une bonne heure à gros bouillon ! Et voilà c'est prêt. On peut le conserver ainsi des semaine. Voilà j'espère que ça vous plaira ! L'oghuma ( prononcer orouma) des myènès du Gabon , le bôbôlô du Cameroun
T194MamaAfrica defifr lesdélicesdeLoly manioc recette africain

Miamé par +3
5 commentaires

Du miam dans votre boite mail